Suggestion aux membres du Groupe de travail sur la question « Quelle reprise économique, compatible avec la sauvegarde de la planète ? »

Rappel : Le groupe de travail que nous avons constitué autour de la question  posée dans le titre ci-dessus a été invité à transmettre de possibles éléments de réponse en 2 ou 3 pages d’ici le 31 juillet à l’un des signataires.

Afin qu’il soit raisonnablement  envisageable  de faire une synthèse des différentes propositions, nous suggérons que, dans la mesure du possible, celles-ci s’organisent  autour des 5 questions ci-dessous :

1/ La valse des milliards d’euros qui paraissent soudainement disponibles laisserait penser qu’une reprise économique n’est peut-être pas une obligation. Pensez-vous que cette reprise soit cependant nécessaire :

  • Pour un retour à la production de richesse
  • Parce que le travail est l’une des valeurs par lesquelles la personne se construit personnellement et socialement.

2/  S’il y a activité industrielle, que doit-elle produire ? Devrait-on définir des priorités ? Cesser certaines productions trop dommageables pour la planète, ou bien en raison de leur intérêt faible ou nul ? En redéfinissant les besoins premiers ?

3/  L’outil de production, l’entreprise : n’est-il pas temps de le réformer, en particulier en y rééquilibrant la rémunération des salariés par rapport à celle  du capital ? En reconsidérant les hiérarchies catégorielles qui maintiennent les salariés dans un lien de subordination ?

4/ L’innovation . Faut-il la juguler ou au contraire la stimuler ? L’orienter par des incitations financières ? Peut-elle, même, être mise au service de la décroissance ? ( Ex , la trottinette, le vélo électrique, l’ITER ce réacteur expérimental générant de l’énergie par fusion d’isotopes de l’hydrogène, …). L’Etat pourrait-il financer des innovations orientées vers la reconversion des industries polluantes ?

5/  Comment susciter l’adhésion des citoyens pour des industries moins  polluantes,   créant éventuellement des produits plus chers ( cas des relocalisations). Outre de la richesse, l’activité économique est-elle susceptible de créer du sens ?

                                             Christian Clastres, Pierre Leroy, Jacques Périé.

                       

À propos de jmpillot

Ingénieur Telecom ParisTech. Cadre dirigeant dans la High-Tech. Président du GREP-MP.

Publié le 7 août 2020, dans COVID-19. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :